End.

Bonjour mes petites belettes, je reviens vers vous, pour vous annoncer quelque chose qui peu être, ne vous plaira pas.

Après chaque absence de plus en plus longue, je me rends compte que ce n’est pas juste par manque de temps que j’écris moins, c’est par manque d’envie, de plaisir, de passion.

c7014f0c3f441ec196ec08e4a09f100b

J’ai créé ce blog il y a quelques années maintenant, et je me rends compte que l’image, le contenu, et même moi, ont changé depuis ce jour.
Ma façon de voir le monde, mon quotidien, ma façon de consommer, et la vie que j’ai envie de mener sur le long terme, ont changés.
Je n’achète plus s’en réfléchir un minimum, je n’ai plus 10 produits différents à me tartiner sur le visage le matin. J’ai tellement de stock de vernis qu’en acheter 5 d’un coup juste pour tester une marque ne m’intéresse plus. Mes tiroirs sont plein de maquillage, que j’ai à peine ouvert, juste pour vous en parler.

Je trouve que c’est du gâchis. Certes je ne regrette pas de l’avoir fait, j’ai aimé, élevé, et soutenu ce blog comme mon bébé. Mais le monde dans lequel on vit appelle à un retour aux sources, à l’essentiel, à nos valeurs propres.

Écrire ici, me plaisait parce que c’était un peu la tendance, j’aimais le maquillage, du coup j’écrivais là dessus, mais je n’ai plus envie de rentrer dans la norme. Je ne vois plus l’intérêt de consommer pour en parler. D’autres sont là pour ça et je ne leur reproche pas, je continuerai à lire ces blogs. Si j’ai envie de parler d’un produit c’est parce que j’en aurai envie, pas par devoir.

J’ai envie de revenir à des valeurs qui me représentent plus, j’ai fait énormément de tri dans mes armoires, pour ne garder presque que l’essentiel. Alors je ne suis pas devenue zéro-déchet, vegan ou autre, je continue mon mode de vie mais sans le superflu.

Je continuerai un blog, c’est certain, parce que l’écriture m’a toujours plus, ça a toujours été en moi. Mais un peu plus de façon anonyme, et sur ce que j’aime. Parmi toutes les personnes qui lisent ce blog, j’ai envie de garder mon intimité auprès de certaines. Parfois j’avais envie de coucher sur mon clavier des sujets qui me tenaient à cœur, mais par manque de discrétion je ne le faisais pas. Vous me direz que sur internet l’intimité n’existe pas, mais j’ai envie de créer un cocon qui me ressemble aujourd’hui. Même s’il est moins populaire que celui ci. La célébrité n’a jamais été quelque chose que je recherche.

Voilà, c’est pourquoi la renarde paresseuse se tait ici. Je ne le supprimerai pas pour autant, parce qu’il y aura toujours quelqu’un pour me lire, et j’espère à qui j’éclairerai sa journée.

Je ne dévoilerai pas non plus mon prochain, qui sait tomberiez vous peu être un jour dessus par hasard?80ece966f78bada9ab497319506f5b5f

Sur ce je vous salue, vous remercie d’avoir partagé cette aventure avec moi.
Et je vous souhaite une longue vie, pleine de paillettes dans le coeur, de papillons dans le ventre et d’étoiles dans les yeux.

 

LOve, la renarde paresseuse.

Publicités

L’article de l’automne.

_DSC0175Ça fait un (grand) petit temps que je me métamorphose doucement. Pour celles qui me suivent ça fait presque un an que mes goûts ont changés, évolués. D’abord vestimentairement, ensuite professionnellement. Après toute cette thérapie sur qui je suis, qui je veux être, et qui j’étais. Je peux enfin être en accord avec moi-même.

Et ceci dans la plus belle période de l’année : L’automne. Lire la suite

La renarde d’un an.

DSC_3686

Bonjour mes belettes chéries!!

Ce mois-ci la renarde a soufflé sa première bougie!! Et en fait j’ai un peu réfléchi à cette année passée, un espèce de bilan global. Je vais surement radoter, mais cette année j’ai eu beaucoup de changements, tant dans ma vie, que dans ma façon d’être, et de me voir.

Énormément de choses ont changés! Je n’arrive même pas à les énumérer. Ainsi que ma façon de voir le blog. J’ai d’abord pensé à l’arrêter, parce que j’avoue je m’en veux parfois de voir certaines blogueuses qui postent tous les 2 jours avec une régularité impressionnante, et jamais de problèmes d’inspiration. Mais au final, je ne veux pas être comme tout le monde. Et je n’ai pas perdu l’envie et le plaisir d’écrire et de partager avec vous. Juste peu être de recalibrer ce sur quoi j’ai envie d’écrire.

Parce que c’est vrai que quand la renarde est née, j’avais d’autres envies, d’autres centre d’intérêts, d’autres attentes. Et que je ne soupçonnais pas perdre un jour. Maintenant ma façon de voir la vie, les choses, les priorités, a changé. Et donc j’adapte le blog.

Peu-être ne verrez-vous plus d’articles sur les box beauté, sur LA nouveauté dont tout le monde parle ect, parce que je n’ai plus envie de suivre comme un mouton, je veux écrire sur ce que j’aime. Et tampis si j’en perds quelques lectrices, j’en retrouverai peu être d’autres. Je ne veux plus courir après la popularité, je n’ai jamais postulé pour ça. Et je suis contente de voir que malgré mes absences, de plus en plus longues ces derniers mois, il y a toujours des gens qui viennent lire ce que j’écris.

Je n’arrête pas non plus le blog, parce qu’il me veut du bien. C’est ma petite bulle, juste vous et moi. Qu’il m’a beaucoup aidé quand j’allais mal, qu’il m’a donné ou redonné confiance en moi. Et que je trouve ça injuste envers vous et moi, de juste baisser les bras et de l’abandonner.

La renarde, il y a un an c’était juste un nom, maintenant c’est vraiment moi.

Et comme les bébés d’un an, je continuerai d’évoluer.

En tout cas, très chères lectrices, je vous aime et vous remercie d’être là.

La renarde.

Porter un appareil dentaire quand on n’est plus une ado – mon vécu

8442-madonna-un-grillz-a-55-ans-570x0-3

Bonjour mes petites belettes radieuses! J’espère que vous allez bien! Et que vous aussi vous attendez les beaux jours avec impatience pour enfin remettre les gros pull dans le fonds de l’armoire! Grrr j’en ai marre de ce temps pourris!! Besoin de soleil!!

Avec Pâques qui approche, une idée d’article m’est venue. J’avais envie de vous parler un peu de mon quotidien.

Remettre un appareil à 24 ans, pourquoi? comment? Lire la suite